Bouton ouvrir/fermer
FR EN
En français FR In English EN

Vidéos

vidéo de présentation
pauline Ziadé

Comédienne et metteur en scène, diplômée de Sciences Po et du Celsa, Pauline Ziadé s’est formée à l’art dramatique depuis son enfance : elle suit les cours Censier pendant près de 10 ans auprès de Jacqueline Johel,  les « Cours de la péniche » avec Françoise Kerver,  puis intègre durant deux ans Théâtre A : « Un cours alternatif » dirigé par Armel Veilhan. Elle participe également à différents stages de l'école du Jeu. Elle a  joué au théâtre (La dispute de Marivaux, la Ménagerie de Verre de Tennessee Williams, Antigone de Jean Anouilh, …) ; pour la télévision – notamment dans la série «  Les compagnons de l’aventure » ; au cinéma dans des courts et longs métrages, clips et films d'arts.  Elle met en scène et joue dans Inventaires de Minyana au théâtre de la Girandole en mars 2013. En 2014 elle interprète Line dans un texte inédit de Charif Ghattas « Les Bêtes ». En 2015 elle écrit, met en scène, joue et chante dans la création Je t'aime. Qui sera rejouée en 2016. A cette occasion, elle rencontre Fanny Travaglino qui lui propose de co diriger  la compagnie Eau ID.A qu'elle a fondé en 2012.
Passionnée de radio, elle collabore depuis 2010 très régulièrement avec France Culture et France Inter en tant que comédienne mais aussi en tant qu'adaptatrice. Après avoir adapté "Les Hirondelles de Kaboul" de Yasmina Khadra pour les ondes" Les Forts et les faibles" de Judith Perrignon sera réalisée en 2019 pour France Culture.
En 2017 elle propose avec Fanny Travaglino "L'ombre de chacun", de Mélanie Rutten, spectacle dansé, poétique et musical pour le jeune public. Cette création est reprogrammée en novembre 2019 au théâtre de la Girandole.
En 2018 elle tourne dans Grâce à Dieu, de François Ozon.
Elle a conçu et mis en scène  en 2019 un triptyque sur le thème de l'exil, Traverse(s), créé et présenté en février 2019 au Théâtre de la girandole et dont elle interprète une des figures, la syrienne Joumana Maarouf. Un spectacle qui devrait prochainement être repris.
Pauline Ziadé est aussi  la voix de Wardi, dans le dessin animé éponyme de Mats Grorud, sorti au cinéma en 2019.
En 2020 elle sera Rita, au Festival d'Avignon, dans une pièce de Charif Ghattas "Rotterdam la nuit".

Mon agent : http://www.christinelancelle.com//artiste_90

News

TRAVERSES
Création 2019 - Représentations du 14 au 23 février 2019, le jeudi, vendredi et samedi à 20h30
Au Théâtre de la Girandole / 4 rue Edouard Vaillant / Métro Croix de Chavaux

Traverse(s)
"Faire du seuil un intérieur. En trouver le nom. En quelle langue. "
Quatuor à trois voix pour un corps qui tente d’habiter quelque part.

Traverser la mer, le temps, les mémoires. Un café, un ballon, une lettre. Au centre du terrain, Michel Simonot trace le fil de celui qui est en route, irrésistiblement vivant face aux murs. Passera t-il ?  A l’ombre des oliviers de la mémoire- contre l’oubli-  Maarmoud Darwich chante les pierres blanches de l’exil au soleil de midi. Ou la nostalgie d’une vie d’errance. Elle, Joumana Maarouf, penchée sur sa table, encerclée par la fureur, écrit à son amie de France qu’elle va devoir quitter sa patrie, la Syrie, sinon la mort entrera dans sa maison. Celui qui joue, entre les miradors ; celle qui va devoir partir, ramassant le courage, les yeux ouverts ; et le déraciné, penché sur son enfance, au soir de la traversée. Pour entendre miroiter trois chemins d’exil, langues de mémoires et de désir.  Un chemin à réinventer. Points de fuite. Ligne d'horizon.

"Laisse le poème construire le côté sud du néant" 


Avec 
Assane Timbo
Fanny Travaglino
Laurent Joly 
Pauline Ziadé

Textes
Maarmoud Darwich
Michel Simomot
Joumana Maarouf


Frappe toi le coeur, Amelie Nothomb
Adaptation : Victoria Kaario
Réalisation : Jean-Matthieu Zahnd
Conseillère littéraire Caroline Ouazana

Marie est la plus belle, la plus admirée des jeunes filles de sa ville. Elle rencontre Olivier, le plus beau des garçons. Ils n’ont pas vingt ans et tombent amoureux. Très, trop tôt, Marie est  enceinte. Si Olivier est fou de joie, Marie en veut à ce petit être qui l’habite et qui signe pour elle la fin de l’insouciance, de sa jeunesse.
Comme dans les contes, Diane, l’enfant qui naît, est d’une beauté époustouflante, et pourvue de tous les dons.
Comme dans les contes, on la jalouse. Celle qui la jalouse, c’est Marie, sa mère.
Alors Diane se construit dans l’ombre d’une mère qui refuse de lui ouvrir son cœur. Son destin sera de dépasser ce qui s’apparente à un mauvais sort, pour trouver sa propre voie. Ce sera celle de la médecine, de la cardiologie, ou l’art de réparer les cœurs.

Avec :
Marina Moncade   ( La narratrice),  Françoise Cousin   ( Marie),  India Hair   ( Diane),  Lorenzo Lefebvre   ( Olivier), Catherine Tartarin  (Olivia), Vincent Bramoullé    (L’homme cœur), Lydie Le Doeuff   ( La femme cœur), Sophie Gubri   ( La grand-mère), Laurent Claret   ( Le grand Père), Fabrice Herbaut   ( Le médecin), Pauline Ziadé   ( Elisabeth), Antoine Sastre   ( Le policier)
Et Elodie Vincent, Cécilia Dassonneville, Stéphane Szestak Bruitage : Elodie Fiat
Equipe de réalisation : Manuel Couturier, Lucas Vaillant, Sophie Pierre



Carte blanche à la compagnie EAU ID A le 8 juillet prochain !
11h  L'ombre de chacun / Théâtre en mouvement / Tout public dès 5 ans 

On a qu'à être seuls mais ensemble. Ce sera plus simple. 

Texte de Mélanie Rutten
De et avec Claire Dubuisson, Fanny Travaglino et Pauline Ziadé




15h Trop de Zef / Théâtre 

Il ne faut pas dire du mal du vent.

De et avec Cédric Yaburek 


17h Traverse(s) / Lectures du bord 

Demeurer en dedans du bord / faire du seuil un intérieur / en trouver le nom /
dans quelle langue.

De P. Ziadé / Avec Laurent Joly et F. Travaglino 

18h Passage de Je t'aime/ Un éclair, puis la nuit
Avec Pauline Ziadé et Yoan Godefroy

18h30 et 20h30 

Ecouter. Traverser les vibrations. Vibrer. Ecouter. Danser 

Johann Riche / Accordéon 




19h30 Ce qu'il reste / Histoires et poésies d'exil 

C'est une suite de tableaux comme des bulles de mémoires. C'est une histoires comme ses échos. C'est une traversée. C'est traverser les migrations par des gestes qui nous déplacent.

De F. Travaglino
Avec C. Dubuisson, Yoann Godefroy, C. Jaburek et M. Pardalaki 


Retour à Killibegs de Sorj Chalandon
Adapté et réalisé par Pascal Deux Conseillère littéraire : Emmanuelle Chevrière

« Maintenant que tout est découvert, ils vont parler à ma place. L'IRA, les Britanniques, ma famille, mes proches, des journalistes que je n'ai même jamais rencontrés. Certains oseront vous expliquer pourquoi et comment j'en suis venu à trahir. Des livres seront peut-être écrits sur moi, et j'enrage. N'écoutez rien de ce qu'ils prétendront. Ne vous fiez pas à mes ennemis, encore moins à mes amis. Détournez-vous de ceux qui diront m'avoir connu. Personne n'a jamais été dans mon ventre, personne. Si je parle aujourd'hui, c'est parce que je suis le seul à pouvoir dire la vérité. Parce qu'après moi, j'espère le silence. »          

Killybegs, le 24 décembre 2006.                                                               Tyrone Meehan.

Avec :
Marc Barbé  (Tyrone Meehan )
Aurélia Petit  (Sheila Meehan)
Cyril Bothorel   (Patraig Meehan)
Pauline Ziadé   (Tyrone enfant)
Valérie Moinet   (La Mère)
Rémi Goutalier  (Seanna Meehan)
Norbert Ferrer   (Oncle Lawrence)
Et :
Laurent Lederer, Laurent Besançon, Xavier Czapla, Yuriy Zavalnyouk, Cécilia Dassonneville, Corinne Martin, Sylvie Ferrus, Wallerand Denormandie

Bruitages : Bertrand Amiel, Céline Bernard et Benoît Faivre
Musique originale : Damien Salançon, interprétée par Myrtille Hetzel, Joanne McIver, Emmanuel Camy et Charles Dubrez
Prise de son, montage et mixage : Julien Doumenc, Frédéric Changenet
Assistant à la réalisation : Pablo Valero

« Retour à Killybegs » est publié aux éditions Grasset



TRAVERSES
Représentations du 14 au 23 février 2019, le jeudi, vendredi et samedi à 20h30
Au Théâtre de la Girandole / 4 rue Edouard Vaillant / Métro Croix de Chavaux

Traverse(s) https://www.compagnieauida.com/traverses.html

"Faire du seuil un intérieur. En trouver le nom. En quelle langue. "
Quatuor à trois voix pour un corps qui tente d’habiter quelque part.


Traverser la mer, le temps, les mémoires. Un café, un ballon, une lettre. Au centre du terrain, Michel Simonot trace le fil de celui qui est en route, irrésistiblement vivant face aux murs. Passera t-il ?  A l’ombre des oliviers de la mémoire- contre l’oubli-  Maarmoud Darwich chante les pierres blanches de l’exil au soleil de midi. Ou la nostalgie d’une vie d’errance. Elle, Joumana Maarouf, penchée sur sa table, encerclée par la fureur, écrit à son amie de France qu’elle va devoir quitter sa patrie, la Syrie, sinon la mort entrera dans sa maison. Celui qui joue, entre les miradors ; celle qui va devoir partir, ramassant le courage, les yeux ouverts ; et le déraciné, penché sur son enfance, au soir de la traversée. Pour entendre miroiter trois chemins d’exil, langues de mémoires et de désir.  Un chemin à réinventer. Points de fuite. Ligne d'horizon.

Avec 
Assane Timbo
Fanny Travaglino
Laurent Joly 
Pauline Ziadé

Textes
Maarmoud Darwich
Michel Simomot
Joumana Maarouf




Agent


Christine LANCELLE
Agence Christine Lancelle
Tél. +33688487387
lancelle.christine@wanadoo.fr
Site référencé sur Agence artistiques
Site administré par Wistal
@2009 - 2019 CC Communication CC.Communication